mardi 15 février 2011

Munnar la paisible…


Après un trajet de bus (assis celui-ci mais tout aussi inconfortable que le précédent), je suis arrivée (il y a 2 jours) à Munnar petit havre de paix au nord du Kerala. Seulement 40 000 habitants, on peut tout faire à pied sans avoir besoin de rickshaw (taxi local en général noir et jaune plus plein d’autocollants partout 2/3 place suivant les gabarits). Je suis au milieu des plantations de thé, au programme repos, rando et c’est déjà pas mal.

Premier soir on nous dit « venez à 18H30 y’a un spectacle de danse traditionnelle du Kerala et c’est gratuit pour les touristes…on est arrivé sur là-bas à 18H30, le spectacle a commencé à 19H par la danse du paon…un homme est déguisé en paon, monté sur de petites échasses et il se dandine d’un pied sur l’autre…parfois il tourne sur lui-même…parfois il se souvient qu’il a une espèce de sceptre dans les mains donc il l’agite…ça a duré pas loin de 15 minutes. Ensuite il y a eu une danse qui raconte l’histoire de plusieurs dieux mais là encore c’était très bizarre donc on est vite partie !!! (Pour les gens intéressés j’ai des vidéos de tout ça)…

Hier on a pris un tour d’une journée avec l’office du tourisme pour aller voir les environs, c’était vraiment cool. Visite des plantations de thé avec des cueilleurs qui travaillaient. Ils ne font plus le travail à la main, ils ont un grand sécateur auquel ils ont attaché un sac qu’ils vont vider une fois plein. Ils travaillent 6 jours sur 7, ils sont payés au poids mais en contrepartie ils ont leur logement de fourni, un accès aux soins médicaux et l’école gratuite pour leurs enfants…

Ensuite on est allé dans une forêt de bois de santal. Ce bois est très prisé et l’état du Kerala contrôle chaque arbre (ils sont numérotés) car il y a beaucoup de contrebande. Notre chauffeur nous a montré également du poivre en grains, des herbes médicinales, des plantations de café etc. etc.

Nous avons vu comment ils préparent leur sucre. Tout est fait dans une petite cabane de quelques mètres carrés et il n’y a pas de perte entre le produit brute (la canne à sucre) et le produit fini. La canne à sucre est pressée, ils récupèrent le jus qu’ils font bouillir pendant 3H pour en faire des blocs de mélasse. La canne à sucre pressée est séchée et ce sont les copaux qui alimentent le feu servant à faire la mélasse. Tout le procédé est en photo dans la partie Munnar.

Nous avons terminé notre journée par un trek de 2 heures dans une forêt, c’était pas mal mais niveau animaux pas super riche…des araignées, des fourmis, un aigle, un écureuil géant (vraiment gros l’écureuil !!!).

Pour nous remettre de notre dure journée on a booké un massage avec Sarah pour aujourd’hui. On est allée marcher dans les alentours, c’est vraiment super agréable comme région, plus de bruit !!! Une jeune femme nous a parlé et nous a invitées à boire le thé chez elle. C’est la première fois qu’on entre dans une maison, les gens sont chaleureux mais c’est très difficile de vraiment aller chez ou dormir chez l’habitant par exemple.

Petite  parenthèse bus de nuit quand même…ce moyen de transport a pour seul avantage celui d’être économique en temps et en argent…on s’endort (quand on y arrive) à un point A et on se réveille à un point B transport et hôtel étant la même chose…à côté de ça ce n’est vraiment pas bon pour le dos, la fatigue, les envies de meurtre (les indiens aiment beaucoup écouter leur musique sans mettre d’écouteur…).

Je pars demain de Munnar direction Cochin pour très peu de temps et Alleppey et ses backwaters…mon bronzage se porte bien, je commence à avoir les tongues imprimées dans les pieds c’est bon signe !!!

A très vite !!!

1 commentaire:

  1. Les paons de chez nous sont plus beaux que ceux des Indiens !
    Bisou

    RépondreSupprimer